Computersalesstore.com » Divers » Loyers en location vide : Quelle fiscalité
Le

Loyers en location vide : Quelle fiscalité

5/5 - (14 votes)

Les loyers perçus en location vide sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers.

Il existe deux régimes d’imposition, le micro-foncier et le régime réel.

Le premier est plus simple à mettre en place, mais il ne permet pas de déduire les charges.

Le second est plus complexe mais il permet de déduire les charges et donc de payer moins d’impôts. Nous allons voir çà un peu plus en détails.

Définition du loyer en location vide

La location vide est une forme de location immobilière qui ne comporte pas de contrat de bail. En d’autres termes, le propriétaire et le locataire n’établissent aucun contrat écrit régissant les conditions du bail. Ainsi, le propriétaire peut récupérer son logement à tout moment, sans préavis ni indemnité.

La location meublée est un type de location immobilière qui se déroule sous contrat écrit entre un bailleur et un locataire qui loue des locaux pour l’exercice d’une profession commerciale ou artisanale.

Il faut savoir que la durée du bail en location meublée est souvent supérieure à 3 ans, alors qu’elle est généralement inférieure à 1 an pour la location vide.

Le loyer en location meublée est fixé librement par les parties au contrat de bail (propriétaire et locataire).

Il peut être fixé forfaitairement ou indexer sur les prix constatés sur le marché immobilier local. Pour déterminer ce loyer, il convient donc d’apprécier la situation générale du marché immobilier local en prenant en compte différents critères : – L’emplacement du bien immobilier (quartier résidentiel ou commercial) ; – L’accessibilité aux transports publics ; – La proximité des commerces et services ; – Le confort des aménagements intérieurs ; – Les avantages liés aux équipements mis à disposition par le propriétaire (parking privative…) ; – Les prestations offertes par le propriétaire (accueil personnalisé, conciergerie…). revenus fonciers

Comment est calculé le loyer en location vide ?

Le calcul du loyer en location vide est différent que celui de la location meublée.

Le loyer mensuel d’un logement vide se calcule selon plusieurs critères, tels que la situation géographique du bien, sa superficie et ses prestations. Pour un appartement situé à Paris ou en proche banlieue, le loyer mensuel est compris entre 19 et 23 euros par m². Pour les locaux commerciaux situés au centre-ville, il faut prévoir entre 12 et 16 euros par m². Dans les périphéries régionales ou dans les centres de grandes villes comme Lyon, Marseille ou Toulouse, le loyer varie entre 9 et 10 euros par m². En province, un studio peut être loué jusqu’à 7 euros par m² à Nantes ou à Rennes notamment. Enfin pour des grands appartements luxueux destinés aux familles aisées de la capitale comme Paris intra-muros, on peut trouver des prix oscillant entre 10 et 15 euros par m².

Il convient également de souligner que le prix du marché immobilier fluctue beaucoup en fonction de plusieurs paramètres dont la taille du logement (studio ou appartement), son emplacement (centre ville ou quartier excentré), son état (neuf ou ancien) et sa qualité (ascenseur…).

L’emplacement reste donc le premier facteur déterminant dans le calcul du loyer proposé pour une offre immobilière particulière. revenus fonciers

Les moyens de détermination du loyer en location vide

Afin de déterminer le montant du loyer, il faut prendre en compte différents critères, comme la surface habitable, la situation géographique du logement et le niveau de confort qu’il propose. Ces éléments doivent être choisis avec minutie, car ils auront un impact direct sur les revenus locatifs.

Il est important de noter que ces avantages ne sont pas toujours garantis à l’investisseur.

Lorsque vous décidez d’investir dans un bien immobilier destiné à être loué, il est important de connaître les règles à respecter pour pouvoir profiter des avantages liés au dispositif Pinel.

La loi Pinel permet aux particuliers d’alléger leurs impôts en investissant dans l’immobilier locatif neuf ou rénové.

Le dispositif Pinel offre une réduction sur le montant des impôts jusqu’à 21% du prix du bien immobilier acquis (dans la limite de 300 000 euros).

La durée minimale pour profiter des avantages proposés par ce dispositif est de 6 ans et 9 ans pour profiter des avantages proposés par la loi Malraux qui permet aux investisseurs de bénéficier d’une déduction fiscale supplémentaire sur certaines zones géographiques. revenus fonciers

Les catégories de loyers en location vide

Afin de déterminer le type de location correspondant à votre projet, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne.

Vous pouvez ainsi connaître les différentes catégories de loyers. Pour une location vide : Le bail vide est un contrat qui permet à un propriétaire d’un bien immobilier neuf ou ancien de louer son logement sans avoir besoin d’y effectuer des travaux.

Il s’agit du type de location le plus couramment pratiqué.

La durée minimale du bail est généralement fixée à trois ans, sauf pour les locations meublées qui peuvent être réalisées sur une durée inférieure (d’un mois à six mois).

Le montant du loyer ne peut pas excéder certains plafonds fixés par la loi et doit être conforme aux prix du marché local. Celui-ci peut néanmoins varier selon la zone géographique. Ainsi, il sera souvent plus élevé dans les grandes villes que dans les petites communes rurales. Au moment de signer le bail, le propriétaire doit obligatoirement fournir au locataire une notice descriptive comportant des informations sur la situation générale du logement, les équipements et leurs caractéristiques techniques ainsi que la surface habitable et l’inventaire des pièces principales et secondaires. Ce document permet au locataire de pouvoir demander une modification ou annulation du bail si des dysfonctionnements sont constatés après son arrivée dans le logement afin qu’ils soient corrigés au plus tôt. revenus fonciers

La fiscalité du loyer en location vide

Il est important de faire le point sur la fiscalité des loyers perçus en location vide. En effet, les revenus locatifs peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu ou à un régime spécifique.

Il convient donc de prendre connaissance des différentes règles fiscales applicables afin d’optimiser votre rentabilité.

Les revenus locatifs sont imposés au titre des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Toutefois, les propriétaires bailleurs peuvent opter pour le régime micro-BIC qui permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire pour frais professionnels.

Le choix du régime dépend essentiellement du montant des loyers bruts perçus annuellement. Si vos recettes sont inférieures à 33 200 € par an, vous serez automatiquement soumis au régime micro-BIC, et ce sans aucune formalité particulière. Par contre, si vos recettes annuelles excèdent 33 200 € , il sera obligatoire de déposer une déclaration 2044 spéciale « Location meublée non professionnelle » (LMNP) afin que les revenus tirés de la location soient imposés selon le barème progressif après application d’un abattement forfaitaire pour frais professionnels.

La LMNP est une forme juridique qui permet de profiter d’avantages fiscaux intéressants, notamment grâce aux amortissements comptables pratiqués par le bailleur. Ce type d’investissement peut également être utilisé comme résidence principale ou secondaire du propriétaire bailleur sous certaines conditions. revenus fonciers

Les avantages fiscaux du loyer en location vide

Le loyer en location vide est une solution qui permet de se constituer un patrimoine immobilier et de percevoir des revenus complémentaires. Ce type d’opération est souvent associé à des avantages fiscaux, ce qui peut être un atout important pour les investisseurs qui souhaitent réduire leur imposition. En effet, le loyer perçu en location vide donne droit à certains avantages fiscaux. Si vous choisissez la location meublée pour votre bien, vous pouvez bénéficier du statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) ou LMP (Loueur Meublé Professionnel).

Le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) est un statut fiscal intéressant pour les personnes qui souhaitent se constituer un patrimoine immobilier et percevoir des revenus locatifs non imposés par le biais de la location meublée.

La loi Censi-Bouvard permet aux contribuables français ayant acquis un logement neuf ou en état futur d’achèvement entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2016 de déduire une partie du prix d’acquisition du logement sous forme de réduction d’impôt sur 6 ans.

La loi Pinel a remplacé la loi Censi-Bouvard depuis 2015. revenus fonciers

La location vide est un type de location immobilière qui permet au locataire d’occuper le bien immobilier à titre de résidence principale. La fiscalité de ce type de location est différente selon qu’il s’agit d’une location meublée ou non meublée.